Pirates of the Seven Seas

L’HISTOIRE

La taverne retentit de rires gras, de cris et de jurons, des pintes de bière qu’on entrechoque et du cliquetis des sabres. Un élégant gentilhomme est assis à l’écart d’une foule barbare dont il est de tout évidence le maître. En effet, ce dandy n’est autre que le redoutable Black Bart.

Soudain la porte s’ouvre, poussée par un monstre sombre et velu. Il rugit comme une bête, imposant partout le silence, puis vient se planter devant Black Bart qui semble plongé dans une profonde rêverie. L’œil fulgurant, il brandit son sabre… et s’aperçoit que la mouche qui lui picote la gorge est en réalité la pointe de l’épée du gentilhomme. Celui-ci se lève et lui sourit de toutes ses dents :

« Blackbeard, vieille fripouille ! Quel mauvais vent t’amène ? »

A ces mots, les deux hommes exécutent une sorte de gigue et le délire s’empare de la foule : on rit, on danse, on chante le boogie woogie… et vous voilà embarqués avec la Compagnie Oz vers de nouvelles aventures rocambolesques à la recherche d’un fabuleux trésor, avec l’inénarrable Ken Starcevic à la barre.

Expression d’une nation dont la mer est l’unique frontière, la littérature anglaise, de Forester à Conrad, abonde en récits d’aventures en haute mer. La piraterie y tient une place privilégiée, avec « The Corsair » de Lord Byron et des auteurs comme Stevenson, Coleridge, et un Daniel Defoe journaliste. Par ailleurs, le thème des boucaniers a beaucoup inspiré le cinéma, mais peu le théâtre.

C’est pourquoi Ken Starcevic, au sein d’un équipage de comédiens chanteurs et danseurs, vous invite à l’abordage sans quartier avec, pour seules armes, le rire, le rythme et la bonne humeur. Voici donc l’occasion d’apprécier la comédie musicale, et surtout d’entendre et comprendre (avec l’aide d’apartés en français pour les plus jeunes) de l’anglais « sur le vif ».

N’oubliez pas la Nautamine…

“Blackbeard, vieille fripouille !
Quel mauvais vent t’amène ?”
“C’est pourquoi Ken Starcevic, au sein d’un équipage de comédiens chanteurs et danseurs, vous invite à l’abordage sans quartier avec, pour seules armes, le rire, le rythme et la bonne humeur.”

PHOTO DU SPECTACLE

L’ÉQUIPE SUR SCÈNE

Comédiens

Jerry Di Giacomo
Martin Lewis
Halla Williams
Justin McCarron
Ken Starcevic
Rebecca Steele

Et en coulisses…

Auteur : Mike Cooper
Metteur en scène : Ken Starcevic
Compositeur musical : Simon D’souza
Costumière : Valérie Guidot
Décorateurs : Martin Lewis, Jeff Erickson
Accessoiristes : Warren Malone, Anne French
Régisseur son et lumière : Guy Bourboulon
Photographe : Philippe Fuzeau
Directrice commerciale : Michèle Mathieu
Directrice artistique : Nikki Fink

TÉMOIGNAGES

“Un grand merci à Ken et toute la troupe pour la qualité du spectacle présenté. Mes collègues ont été enthousiasmés, les élèves aussi, comme chaque année depuis 11 ans. Le dossier de préparation était également très riche et a été source de nombreux commentaires très positifs. Bref, une réussite pour tous.”

M. Vittecoq (I.A.-I.P.R., Académie de Rouen)

“Je voudrais vous dire combien les élèves (et les accompagnateurs) ont apprécié Pirates of the Seven Seas. Merci encore et bravo pour ce spectacle très réussi.”

Mme Coutrot (Viroflay)

“Notre proviseur a trouvé admirable le travail réalisé par Ken et la troupe. Les élèves sont toujours aussi émerveillés et les collègues non-anglicistes qui ont accompagné les élèves réservent déjà leur place pour l’an prochain. Bravo.”

Mme Chupé (Soissons)

“Permettez-moi de vous féliciter de la part de tous mes élèves pour ce spectacle : ils ont été enchantés.”

Mme Méziani-Laval (Lavoisier, Paris)